Nouveau restylage pour la DS 3

Publié le par Futura

Comme promis, DS a levé le voile hier soir sur sa "nouvelle" citadine. Présentée au Louvre, la DS 3 génération 2016 s'offre un nouveau restylage. L'occasion pour elle d'adopter l'identité stylistique de la marque et d'effacer les dernières traces de ses origines Citroën.

Officiellement, il n'était pas question pour DS de toucher profondément à un best seller comme la 3. Elle représente en effet l'essentiel du chiffre d'affaires de la marque en Europe et s'est même payée le luxe d'augmenter légèrement ses ventes en 2015 ! Pour lui permettre de tenir jusqu'à l'arrivée de sa remplaçante, elle adopte donc un nouveau visage.

L'arrivée de l'identité stylistique propre à DS (inaugurée en Europe par la DS 5) se traduit par la disparition des deux chevrons et une calandre moins échancrée. Plus discrète, la DS 3 se veut aussi plus chic.

Les éléments stylistiques propres à la DS 3 ont été conservé : pavillon flottant, aileron de requin... Notez l'apparition de nouvelles jantes suivant les versions.

Pas de changements à l'arrière hormis l'adoption du monogramme DS 3. Depuis 2014, la DS 3 berline reprend les feux effet 3D inaugurés par le cabriolet un an plus tôt.

L'intérieur n'évolue pas à l'exception du levier de vitesse désormais issu de la Peugeot 208. Mirror screen et caméra de recul sont disponibles suivant les finitions.

 

Les changements esthétiques de la DS 3 s'accompagnent d'évolutions techniques puisqu'elle reçoit désormais le 1.2 Pure Tech 130 et le 1.6 THP Stop & Start. Au total, 3 moteurs Pure Tech ; 2 THP et 3 moteurs BlueHDi peuvent prendre place sous le capot. L'accent est donc désormais mis sur l'essence. On note aussi l'arrivée de la très réussie boîte EAT 6.

Côté esthétique, le restylage de la DS 3 s'accompagne d'une nouvelle teinte de carrosserie Rouge Aden et d'un Brun Topaze pour le toit.

 

La surprise, c'est le retour en force de la bouillante DS 3 Performance, ex-DS3 Racing. Désormais dotée des mêmes attributs que la Peugeot 208 GTI By Peugeot Sport, elle reçoit un 1.6 THP de 208 ch, un différentiel à glissement limité type Torsen et une boite manuelle à 6 rapports. La nouveauté, c'est que cette fois la DS 3 Performance sera disponible en berline ET en cabriolet, la DS3 Cabrio Racing n'ayant été disponible qu'en série (très) limitée... Elle sera commercialisée au mois d'avril.

Mise à mal par les 208 GTI et Clio RS, la DS 3 Performance profite d'améliorations techniques et cosmétiques qui devraient lui permettre de rester de résister face à des concurrentes plus jeunes. Comme la version classique, la Performance reçoit aussi de nouvelles jantes et possibilités de personnalisation.

Bonne nouvelle : les touches de carbone et les sièges baquets cuir alcantara seront toujours de la partie.

 

6 ans et près de 400 000 ventes plus tard, la DS 3 s'offre un nouveau restylage. Ses nouveaux moteurs et une mise à jour régulière de son équipement lui permettent de combler une partie de son retard vis à vis de ses concurrentes. Néanmoins, cela sera t-il suffisant pour limiter l'érosion des ventes de DS en Europe ?

Publié dans DS

Commenter cet article

Hightech Privee 21/04/2017 10:41

La DS3 a vraiment un design qui va bien vieillir je pense, en tout cas en 2017, la version 2016 est toujours vraiment d'actualité ! (et en terme de design d'une année sur l'autre parfois les changements sont grands !)