La nouvelle Citroën C6 se dévoile

Publié le par Futura

On en parlait, Citroën l'a fait : la C6 est officiellement de retour. Si elle n'a plus rien à voir avec sa devancière, l'ambition, elle, reste : proposer une berline haut de gamme pour chapeauter la gamme, en attendant une éventuelle routière siglée DS ?

Avec ses 4 mètres 98 de long, la C6 n'est pas vraiment une ballerine ... ni une référence en matière de design, que chacun pourra juger. Il n'empêche, les lignes sont sobres et les effets de style plutôt rares, sauf sur la face avant et la curieuse découpe des optiques.

La C6 propose un style très traditionnel qui pourrait plaire aux acheteurs chinois, généralement peu sensibles aux berlines extravagantes. Si elle n'est pas une vraie Citroën dans le sens stricte du terme, elle aura au moins le mérite d'égayer un peu le catalogue ... mais uniquement en Chine.

Les feux s'inspirent de la récente C-Quatre mais peinent à masquer les traits de l'A9 dont elle dérive.

Positionnée sur le segment E - donc en face des redoutables berlines allemandes qu'on ne présente plus - la C6 propose une finition soignée avec inserts en bois, cuir ainsi qu'une bonne habitabilité aux places arrière.

A bord, l'espace et la finition séduisent mais, à l'image de l'extérieur, les lignes restent conservatrices. Citroën semble avoir voulu limiter au maximum les risques au moment de concevoir son haut de gamme, quitte à proposer une voiture beaucoup plus fade que ce qui fut proposé par le passé.

Au rayon équipements, le contenu technologique semble prometteur : combiné numérique de 12,3 pouces, climatisation quadrizone et diverses aides à la conduites sont au programme. Sous le capot, on trouvera un 1.8 Turbo de 204 ch repris de sa cousine A9, probablement associé à une boite automatique à 6 rapports.

La C6 repose sur la plateforme PF3, celle-là même qui servi pour la Peugeot 508, la C5 II mais aussi ... les Peugeot 407 et Citroën C5 I et C6 !

Publié dans Citroën

Commenter cet article