Les Citroën Némo et Peugeot Bipper, c'est fini

Publié le par Futura

Après 9 ans de carrière et près de 450 000 exemplaires assemblés, les Peugeot Bipper et Citroën Némo vont cesser d'être fabriqués dans les semaines à venir, marquant le point final de l'aventure des utilitaires légers avec le géant italien Fiat.

Arrivés en 2007, les Citroën Némo, Peugeot Bipper et Fiat Fiorino s'inscrivaient sur le segment peu exploité de l'utilitaire léger de base. Le Némo remplaçait par ailleurs une légende des utilitaires, partie à la retraite en décembre 2005 : le Citroën C 15. Elaborées sur la plateforme de la Fiat Grande Punto, ces fourgonnettes associaient dimensions compactes (3 mètres 85 de longueur) et charge utile acceptable de 600 kilos, les rendant ainsi idéales pour un usage urbain ou péri-urbain.

Las, ces petits utilitaires n'ont jamais eu le succès escompté. Avec le divorce entre PSA et Fiat, leur remplacement devenait en outre improbable. L'arrêt de leur fabrication marque la fin d'une aventure mais pas la fin du groupe sur le segment.

Dès 2018, les Bipper et Némo seront ainsi partiellement remplacés par un véhicule plus gros, conçu en coopération avec l'allemand Opel. Ce partenariat est le dernier vestige de l'alliance ratée avec General Motors en 2012. Désormais basé sur la plateforme EMP 2, aujourd'hui utilisée par les 308 et C4 Picasso, ce nouvel utilitaire remplacera également les Citroën Berlingo et Peugeot Partner, qui arrivent eux-aussi en fin de carrière. Comme eux, il devrait être fabriqué en Espagne, sur le site de Vigo.

De quoi conforter la place de vendeur n°1 d'utilitaires légers en Europe. PSA y a en effet écoulé environ 400 000 véhicules l'an passé, détenant ainsi 19,5% des parts de marché devant Renault et ses 16%.

 

Publié dans Peugeot, Citroën

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article