Nouvelle Citroën C6 : pour la Chine uniquement

Publié le par Futura

Les amateurs en rêvaient, Citroën l'a fait : la C6 est de retour ! Enfin presque, puisque la nouvelle grosse berline de la marque ne posera ses roues qu'en Chine. Petites explications...

La Chine est depuis quelques années déjà le nouvel Eldorado des constructeurs. Il s'agit d'ailleurs du premier marché pour PSA devant la France, qui a donc logiquement droit à quelques modèles originaux. Outre les C4 à coffre et autre C-Elysee, Citroën propose là-bas une inédite C5, au style modernisé et à l'empattement allongé de quelques centimètres. La raison est simple : la clientèle se montre très sensible à l'espace aux jambes aux places arrière, en particulier lorsqu'il s'agit d'une berline statutaire, raison pour laquelle tous les constructeurs proposent des berlines de ce type.

Plus longue que le modèle européen, la C5 chinoise reçoit aussi une face avant spécifique ainsi qu'un habitacle légèrement revu.

Arrivée sur le marché chinois en 2008, la C5 vieillit. Face à des concurrentes en perpétuelle évolution, ses ventes reculent : de 39 021 exemplaires vendus en 2013 (sa meilleure année), on est passé à 21 699 exemplaires l'an passé. Problème : en Europe, aucun modèle n'est prêt pour remplacer cette berline. L'hasardeuse alliance avec General Motors en 2013 a largement retardé le projet de renouvellement de la C5, qui sortira donc avec quelques années de retard par rapport au plan initial. Pour palier l'absence de remplaçante, Citroën étudie depuis quelques années une berline spécifique à ce marché, basée sur la Peugeot 508 : la C6, 2ème du nom.

Rien à voir toutefois avec le modèle que nous avons connu il y a quelques années. Ici, ni suspension hybraulique ni V6 ne sont au programme, l'auto devant recevoir entre autre un 1.8 THP de 204 ch. Les lignes relativement simples semblent s'inspirer de la 508 mais aussi de sa jumelle technique : la Dongfeng-Fengshen A9.

En haut : la future C6, en dessous sa cousine, la DongFeng Fengshen A9.

Elaborée sur une plateforme relativement ancienne - elle servait déjà sur la Peugeot 407 ! - la "nouvelle" C6 n'en reçoit pas moins des équipements inédits chez PSA, notamment le combiné d'instrumentation 100% numérique, qui devrait être inauguré en Europe par la prochaine génération de Peugeot 3008. Autre atout du futur porte drapeau de la marque aux chevrons : un espace habitable généreux, avec un espace aux jambes qui s'annonce d'ores et déjà plus généreux que celui de la C5.

D'après cette photo, c'est donc la C6 qui devrait être la première automobile du groupe PSA a être doté d'un combiné d'instrumentation 100% numérique.

A bord, le classicisme des lignes et l'ambiance ultra sérieuse surprennent, surtout en comparaison des dernières créations de la marque !

L'espace aux jambes s'annonce généreux, c'est tant mieux car il s'agit d'un argument vital sur ce type de véhicule.

La nouvelle génération de C6 devrait être dévoilée au prochain Salon de Pékin. Avec sa plateforme ancienne et son style classique, il est évident que cette auto ne débarquera jamais dans nos contrées. En revanche, l'an prochain la berline Peugeot 508 devrait passer par la case renouvellement tandis qu'à terme, la gamme DS devrait elle-aussi recevoir l'appui d'une berline statutaire.

Et la nouvelle C5 en Europe ? L'alliance avec General Motors a considérablement retardé le projet. De ce fait, si nouvelle C5 il y a, l'auto devrait sortir au mieux l'année prochaine voir plus tard. Certains bruits de couloir laissent même penser que le projet a été purement et simplement abandonné au profit d'un SUV, plus rentable.

Publié dans Citroën

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article