Fiat Panda 3 : la star est de retour

Publié le par max13

Après 8 années de carrières et plus de 2 millions d'exemplaires produits, la deuxième génération de la Panda cédera sa place en fin d'année à la troisième génération. Assemblée en Italie et non plus en Pologne, la Panda III reprend un grand air de famille avec la Panda II. Toutefois ici fini les lignes taillées à la serpe et bonjour un peu de douceur et d'arrondis. Inspirée de la nouvelle Uno lancée au Brésil l’année dernière, la nouvelle Panda grandit, elle mesure 3m65 de long (+11 cm), 1m64 de large (+5 cm) et 1m55 de haut (+1 cm).

http://i48.servimg.com/u/f48/14/88/53/89/2011_f10.jpgLa bouille de la nouvelle Panda reste immédiatement identifiable. Contrairement à d'autres constructeurs qui refondent complètement leur nouveau modèle, Fiat a tenu à conserver un air de famille évident entre les deux générations.

http://i48.servimg.com/u/f48/14/88/53/89/2011_f14.jpgSi l'air de famille est conservé à l'avant, il l'est également à l'arrière, bien qu'inspiré de la nouvelle Uno.

A son bord, on est pas non plus dépaysé et Fiat a tenté d'améliorer sa polyvalence avec une banquette coulissante fractionnée, ainsi que par un siège passager avant rabattable en tablette. Ce dernier équipement n'est pas commun aux citadines mais plutôt aux monospaces, il n'y a actuellement que la Renault Twingo qui dispose de cet équipement...

http://i48.servimg.com/u/f48/14/88/53/89/2011_f13.jpgL'espace intérieur profite à la prise de cm de la nouvelle Panda. Pratique, l'intérieur se veut tout aussi polyvalent et confortable que celui de l'ancienne génération.

La planche de bord quant à elle demeure plus pratique que celle de l'ancienne génération et s’inspire de la première Panda avec son grand bac face au passager. Fini le style monospace, ici tout est carré ou rectangulaire et les bord sont arrondis, le tout pour plus de modernité. La qualité perçue fait également un pas en avant.

http://i48.servimg.com/u/f48/14/88/53/89/2011_f12.jpgMoins austère, plus gaie, mieux finie, la planche de bord conserve également un air de famille avec la Panda première du nom.

Côté motorisation, Fiat n'a pas pris de risques pour sa nouvelle Panda. La gamme démarre en effet avec le Fire dans une version 1.2l de 69 ch modernisée, continue avec le bi-cylindre TwinAir 0.9l, proposé dans une version atmosphérique de 65 ch ou turbo de 85 ch que l'on connait désormais sur les 500 et la nouvelle Ypsilon. Si les bicylindres seront tous proposés de série avec le Stop&Start ce n'est pas le cas du Fire. Côté tarif, les bicylindre resteront les plus chers. Contrairement à d'autres citadines du segment comme la Kia Picanto, le diesel est à nouveau de la partie dans la gamme Panda avec notamment un petit 1.3 JTD qui développe 75ch et se voit doté du Stop&Start. Il y a fort à parier que la gamme s’enrichira par la suite de la traditionnelle version Natural Power avec TwinAir Turbo de 80 c quih fonctionnera au gaz natural, ainsi qu'une version EasyPower dont le 1.2l sera alimenté en GPL. La non-moins célèbre version 4x4 de la Panda, elle est programmée dans les mois à venir.

Publié dans Fiat

Commenter cet article