Le nouveau Jeep Cherokee en fuite

Publié le par Futura

En 2007, Jeep dévoilait sa 4ème génération de Cherokee, à l'époque fortement inspirée du Commander. Trapue, elle marquait une rupture avec la précédente génération plus ronde d'aspect. Quelques mois plus tard, un dérivé Dodge Nitro apparaissait. Rapidement rattrapée puis petit à petit dépassée par la concurrence notamment en terme de finition, de style et d'équipements, la Cherokee a quitté le continent européen en 2011, après le rachat du groupe Chrysler par Fiat et une réorganisation de la gamme Jeep.

Aujourd'hui, la marque américaine dévoile la cinquième génération de son modèle phare, un modèle qui symbolise le renouveau de la marque.

http://i70.servimg.com/u/f70/14/88/53/89/jeep_c10.jpg

C'est un style finalement plutôt particulier que propose Jeep pour sa nouvelle Cherokee. On pourrait la croire inspirée du concept Citroën Technospace, pourtant il n'en est rien car les deux voitures ont été présenté quasiment simultanément. Les lignes se sont fluidifiées tandis que l'imposante calandre demeure. Les flancs sont lisses et la ligne fait désormais penser à un SUV, chez Jeep c'est une première.

Aux Etats-Unis, la future Cherokee remplacera la Liberty, Cherokee étant auparavant une appelation réservée à l'Europe.

http://i70.servimg.com/u/f70/14/88/53/89/jeep_c11.jpg

Basée sur la Dodge Dart, elle-même basée sur l'Alfa Romeo Giulietta. Jeep indique une nette amélioration de la tenue de route et des capacités en tout terrain grâce en partie à l'abandon de la structure à châssis séparé. Elle est la première Jeep entièrement nouvelle depuis le rachat du groupe Chrysler. A ce titre, elle porte de nombreux espoirs à commencer par replacer Jeep par rapport à la concurrence notamment coréenne, japonaise ou allemande sur le marché américain et tenter de se faire une place au soleil sur le marché européen.

Pas d'information pour le moment concernant les moteurs, tarifs, équipements ou même photos de l'intérieur, tout cela sera probablement dévoilé au Salon de l'automobile de New York fin mars.

Publié dans Jeep

Commenter cet article

Johan 07/03/2013 22:55

C'est vrai qu'il a une forme particulière. L'avenir dira si son design plait ou pas.
On dirait plus un SUV qu'un vrai baroudeur comme ses prédécesseurs. Ce qui est plutôt dommage, je trouve.

Sinon, on entends plus que les 4X4 sont les pollueurs de la planète. Qu'en est-il?

Futura 09/03/2013 10:57



Je crois que le fait de transformer la Cherokee en SUV plutôt qu'en baroudeur était quelque chose de voulu. Aujourd'hui les clients de ce segment ne cherchent plus les capacités en tout terrain
mais un style, un agrément de conduite et du confort. Je pense que c'est de ce constat qu'est parti Jeep, après connaissant la marque ça ne serait pas étonnant que le Cherokee reste encore très à
l'aise en tout terrain.


Quant aux 4x4 qui polluent, on en entend moins parler c'est vrai, aujourd'hui on a trouvé un nouveau bouc émissaire pour tous les problèmes du monde : les véhicules diesels.


Personnellement je pense deux choses : 1) si on veut faire la chasse aux SUV, qu'on commence par éliminer des centres-villes les grimpes trottoirs et qu'on laisse les vrais 4x4 de la trempe des
Niva ou Land Rover Defender tranquilles. Ce sont des 4x4 qui roulent généralement peu donc qui polluent peu, à l'inverse des breaks surélevés que l'on retrouve majoritairement sur les routes. 2)
On a presque forcé les gens à acheter des véhicules diesels depuis 30 ans et on continue à le faire avec l'absurde système de bonus/malus et de taxation supplémentaire de l'essence. Aujourd'hui
on se rend soudainement compte que le diesel est nocif quand il n'a pas de filtre à particules et par conséquent on veut surtaxer le diesel pour forcer les gens à opter pour des motorisations
essence. Personnellement je trouve ça relativement hypocrite, le hasard ayant voulu que ce "scandale du diesel" tombe à un moment où l'Etat a besoin de faire rentrer de l'argent dans ses
caisses...