Rapprochement entre PSA et GM en vue ?

Publié le par Futura

Ce serait peut être LE coup de théâtre de l'année 2012. Une folle rumeur née il y a quelques jours aurait été officialisée par Xavier Bertrant : PSA Peugeot-Citroën serait en discussion avec General Motors en vue d'un rapprochement entre les deux groupes !

http://i48.servimg.com/u/f48/14/88/53/89/peugeo15.jpg

Si PSA avait bien affirmé être en discussion pour trouver un éventuel partenaire, dans son communiqué le français n'a pas souhaité citer GM, pas plus que ce dernier n'a confirmé d'ailleurs être en discussion avec le groupe français. En fait, ces discussions ne dateraient pas d'hier, elles se seraient même étalées sur plusieurs mois.

L'officialisation d'une alliance pourrait se faire en mars, à l'occasion du salon de Genève. Attention, nous parlons bien d'une alliance et non d'une fusion...

Une question se pose toutefois : pourquoi ? Les raisons sont multiples. PSA a connu une année 2011 particulièrement difficile, avec de mauvais chiffres à la clé et ce malgré les nombreuses nouveautés que le groupe a mis en production depuis 2010. Les ventes ont en effet reculés de 1,5% dans le monde à 3,5 millions de véhicules, principalement à cause d'une chute des ventes en Europe. PSA a aussi vu son bénéfice net chuter en 2011 à 588 millions d'euros. Le groupe a réaliser une perte opérationnelle courante 92 millions d'euros sur l'année sur sa seule branche automobile alors qu'en 2010, cette même branche accusait un bénéfice de 621 millions d'euros.

Trop dépendant du marché européen, PSA a du mal à s'étendre à l'international et c'est ce qui cause en partie ses mauvais résultats actuels. En prime, le marché européen est actuellement en chute, ce qui ne devrait donc pas arranger la situation...

L'objectif de cette alliance serait donc simple : permettre à PSA de se développer à l'international. En 2010 un accord avec Mitsubishi aurait du être conclu justement pour ça mais une certaine "réticence" de la famille Peugeot, détentrice d'une bonne partie du capital de PSA, aurait fait capoter l'accord. Aujourd'hui PSA a plus que jamais besoin de trouver un partenaire, d'où des rumeurs portant sur un partenariat avec Fiat ou même BMW.

Si le savoir-faire est fort probablement là, PSA manque surtout de financement. Un financement qui commence d'autant plus à faire défaut que petit à petit le français est en train d'être dépassé par la concurrence qui renouvelle ses produits de plus en plus vite avec toujours plus de technologies. General Motor, qui, lui, est nettement bénéficiaire sur l'année, pourrait être éventuellement une solution.

Affaire à suivre...

A noter que si cette rumeur était confirmée par PSA à Genève, cela pourrait très bien être le début de la fin pour Opel, qui n'arrive toujours pas à équilibrer ses comptes...

Publié dans Peugeot

Commenter cet article