Tour d'horizon : la Fiat Uno 2, renaissance d'une légende

Publié le par Futura

Présentée en 1983, la Fiat Uno révolutionnait une nouvelle fois la gamme du constructeur italien, après la 500 et surtout la Panda. Jusqu'en 1997, année où elle quitte la scène en étant remplacée par la non moins célèbre Punto, la Uno va devenir LA star de Fiat, en obtenant un grand succès. Encore fabriquée au Brésil, la Uno, devenue Mille, va céder définitivement sa place à un nouveau modèle : la Uno 2.

De la Mille à la Uno 2

Fiat Mille 5 portes

http://i28.servimg.com/u/f28/14/88/53/89/autowp26.jpg

Restylée et affublée d'une nouveau nom, l'ancienne Uno continue sa carrière en Amérique du Sud. Plus pour très longtemps : l'arrivée de la nouvelle génération de Uno va entraîner sa disparition à court terme. Toutes les bonnes choses ont une fin...

Parlons un peu maintenant de la nouvelle Uno, officiellement présentée le 21 Avril 2010. Attention, son style mi-Panda, mi-Doblo ne va certainement pas plaire à tout le monde... De toutes façons le style est passé au second plan, seul importait le prix. Une exportation en Europe pourrait être possible d'ici 2012, à condition toutefois que la nouvelle Uno puisse être produite en Russie (ou en Serbie, où Fiat a récemment investit quelques millions d'euros), afin d'en limiter les coûts car importer des voitures produites au Brésil coûterait évidemment trop cher.

http://i28.servimg.com/u/f28/14/88/53/89/autowp27.jpg

Fiat Uno 2 - Finition Attractive

Le style de la nouvelle Uno, ici en finition Attractive, est ce qu'il est, en revanche une chose est sûre : elle est identifiable au premier coup d'oeil.

http://i28.servimg.com/u/f28/14/88/53/89/autowp24.jpg

Traditionnel point faible d'une voiture à bas prix : le tableau de bord. Ici, pour minimiser les coûts, aucune audace stylistique. C'est du très classique, du basique, du pas cher. Aussi, inutile de revenir sur la qualité des plastiques ou de l'assemblage, l'essentiel c'est que ça soit pas cher. L'écart de prix entre la nouvelle Uno et la Mille doit être des plus minimes sous peine de voir la Uno échouer en tant que remplaçante de la Mille...

Les motorisations

Soit le capot, pour l'instant, 2 moteurs. Inutile de préciser que les 2 ne sont pas des foudres de guerre, loin s'en faut...

http://i28.servimg.com/u/f28/14/88/53/89/fiat-u10.jpg

  Sous le capot en effet se cache un petit 1.0 de 75 ch et un 1.4 de 88 ch. Ils sont repris de l'ancienne Mille et ont gagnés au passage 3 ch chacun. Le moteur était la dernière chose de moderne sur la Mille, Fiat en a donc profité pour les reprendre et les améliorer, diminuant ainsi encore un peu plus les coûts.

Aspects pratiques

Citadine oblige (elle mesure 3 mètres 74), la nouvelle Uno se doit d'être un minimum pratique si elle veut être crédible par rapport à ses nombreuses concurrentes.

Fiat Uno 2 - L'habitacle

Si l'habitacle se révèle très sobre, il a l'avantage d'être apparemment spacieux. La voiture dispose de 5 places assises, mais vu sa largeur (1 mètre 64), pas sûr que 3 adultes tiennent à l'aise sur la banquette arrière. Véhicule rustique, la Uno est destinée principalement à être une citadine apte à concurrencer les Volkswagen Gol et ... la 207 Passion, mieux connue en France sous le doux nom de 206+ ! Mais toutefois, contrairement à ses concurrentes, la petite italienne aura l'avantage de proposer en série 5 portes là où les autres en proposent seulement 3.

http://i28.servimg.com/u/f28/14/88/53/89/fiat-u11.jpg

La Uno dispose d'un coffre dont le volume correspond à 290 dm3, une bonne valeur compte tenu de sa faible longueur. Au passage, sachez que l'empattement atteint quand même 2 mètres 37. Bien entendu, en bonne citadine, la Uno se devait de proposer la banquette arrière fractionnable 1/3 2/3, ceci afin de posséder une polyvalence appréciable.

Résumons donc : petite, pas cher et pratique. Un futur succès ? Apparemment oui : pour le mois de Mai 2010, où Fiat a lancé la nouvelle génération de Uno, pas moins de 14 089 exemplaires ont trouvés preneur, sur un total de 54 934 Fiat vendues ! Elle représente ainsi un peu plus de 25 % des ventes du constructeur. Une bonne performance qui permet à Fiat de garder sa position de n°1 sur le marché brésilien, devant Volkswagen.

Finitions

Côté finitions, elles sont 3 à être proposées pour le moment. Tout d'abord la Way, version baroudeuse de la Uno, qui dispose de toute une panoplie faite pour la jungle urbaine, comprenant sabot de pare choc, protections latérales, joues d'ailes, garde au sol rehaussée...

http://i28.servimg.com/u/f28/14/88/53/89/autowp28.jpg

 

L'Attractive, finition intermédiaire, propose tout l'équipement d'une citadine moderne : double airbags, ABS, radio, anti-brouillard... Extérieurement elle reçoit des jantes alliages et des rétroviseurs chromés en option, comme ici.

http://i28.servimg.com/u/f28/14/88/53/89/autowp25.jpg

 

Enfin, la finition de base, dépouillée, est facilement reconnaissable puisqu'elle ne reçoit ni protections latérales, ni radio et encore moins d'airbags. Son seul "luxe" est d'avoir des enjoliveurs...

Au salon de Sao Paulo, la Uno se dévergonde !

  Au salon de Sao Paulo de 2010, Fiat a présenté 2 concept car issus de sa toute nouvelle citadine : la Uno Sporting et la Uno Roadster.

          La Sporting

C'est une tradition de longue date chez Fiat : chaque citadine a droit à sa déclinaison sportive. La nouvelle Uno ne coupe pas à la règle et se présente dans une livrée sportive. Le moteur 1.4 a été gonflé à 85 ch tandis que dans le même temps la garde au sol a été réduite de 20 mm. Jantes alu en 15 pouces montées en 185/60, double sorties d'échappement chromées, becquet arrière, habitacle traité sport, la Sporting semble plus proche de la série que ne l'est la Roadster. Reste à savoir une chose : le ramage se rapporte t-il au plumage ou tout n'est qu'illusion, un peu comme la défunte MG ZR ?

http://i28.servimg.com/u/f28/14/88/53/89/fiat-u12.jpg

http://i28.servimg.com/u/f28/14/88/53/89/i10.jpg

 

          La Roadster

 Le concept le plus intéressant. Stricte deux places, le Roadster peut sembler inintéressant sur le style stylistique (après tout on a déjà vu des petits cabriolets nettement plus séduisants) mais en revanche toujours est-il qu'il demeure plus intéressant sur le plan technique. Car ici, le 1.4 est accouplé à un turbo pour obtenir une jolie puisse de 152 ch ch, avis aux amateurs... Mieux, le châssis a fait l'objet d'un renforcement et de nouveaux réglages destinés à améliorer la tenue de route et exploiter au mieux la puissance du moteur. Côté style, outre le bouclier avant spécifique, les jantes alu et la partie arrière disons originale, le tableau de bord fait l'objet de retouches colorés, histoire de rendre l'habitacle de ce cabriolet un tantinet plus joyeux que celui de la berline dont il dérive...

http://i28.servimg.com/u/f28/14/88/53/89/fiat-u13.jpg

http://i28.servimg.com/u/f28/14/88/53/89/fiat-u14.jpg

Question maintenant, ces 2 concept car passeront t-ils à la série ? Les paris sont ouverts...

Publié dans Fiat

Commenter cet article