Vers un abandon de l'hydropneumatique chez Citroën

Publié le par Futura

Voilà une nouvelle qui va attrister plus d'un citroëniste : PSA va abandonner la suspension hydropneumatique qui a largement contribuée à la renommée de Citroën.

 

          Un bref rappel

 

Apparue avec la Traction Avant 15/6H en 1954, la fameuse suspension hydropneumatique de Citroën s'est vraiment imposée avec le lancement de la DS en 1955 et n'a cessée de se perfectionner jusqu'au système Hydractive III+ qu'on trouve aujourd'hui sur la C5, ultime modèle à recevoir le système depuis l'arrêt de C6 en décembre 2012.

 

http://i56.servimg.com/u/f56/14/88/53/89/citroe10.jpgC'est la fameuse DS qui sera la première a véritablement profiter de la suspension hydropneumatique. Peu au point au début, elle sera rapidement fiabilisée.

 

Révolutionnaire à ses débuts, cette suspension, certes complexe, permettait non seulement d'obtenir une assiette constante quel que soit le niveau de charge de la voiture mais également d'absorber les irrégularités de la route avec une douceur incomparable. Cette particularité avait longtemps été mise en scène avec la DS, avec notamment les exemples où la voiture roulait sur 3 roues. Pour la petite anecdote, c'est cette même suspension qui a permis au Général De Gaulle de sortir vivant de l'attentat du Petit-Clamart en août 1962 où sa DS avait été la cible de nombreux tires de mitraillettes. Malgré 2 pneus crevés et un sol mouillé, le chauffeur avait pu maintenir le cap et accélérer, sauvant ainsi la vie au chef de l'Etat.

 

http://i56.servimg.com/u/f56/14/88/53/89/78483210.jpghttp://i56.servimg.com/u/f56/14/88/53/89/5249hu10.jpg

Avec l'attentat du Petit-Clamart en août 1962, la DS et la suspension hydropneumatique entrent dans la légende.

 

Ci-dessous : la DS, une des rares voitures à pouvoir rouler sur 3 roues !

 

 

Dans les années 1970, l'hydropneumatique va se démocratiser davantage puisque le système s'invite sur la première petite familiale aux chevrons : la GS. Il sera aussi retenu quelques années plus tard sur la BX, première familiale entièrement conçue sous l'ère Peugeot.

Avec les années 1990, la suspension est désormais accouplée à l'électronique. Avec le lancement de la XM en 1989 apparaît l'Hydractive, qui sera remplacée par l'Hydractive II lors du lancement de la Xantia en 1993. Le summum sera atteint avec la Xantia Activa, dont l’une des particularités réside dans le fait que l’auto est capable de virer à plat ! L'Hydractive III quant à elle apparaîtra en 2005 avec la C6 avant d'être perfectionnée avec la C5 II.

 

http://i56.servimg.com/u/f56/14/88/53/89/citroe11.jpgLa C6, vraisemblablement la dernière Citroën à recevoir la suspension hydropneumatique en série. C'était aussi la dernière grande routière de la marque.

 

Cette C5 II marque également un revirement de situation. Accusée de repousser certains clients, l’Hydractive est reléguée au rang d’option sur les finitions de base, les versions hautes continuant de la recevoir en série. C’est la première fois que la suspension hydropneumatique est optionnelle. Pire, la très attendue DS5, première routière de la ligne DS, ne recevra pas la fameuse suspension car étant conçue sur la plateforme des Peugeot 3008 et Citroën C4 Picasso. Avec le tassement des ventes de la C5, arrive ce qu’il devait arriver : la fameuse suspension se vend de moins en moins. PSA a donc pris la décision d’abandonner celle qui a largement contribuée à l’image de confort et de savoir-faire de Citroën. La C5 ne sera pas renouvellée et sera indirectement remplacée par un nouveau modèle DS : la DS6.

 

Les arguments de PSA

 

Cette décision de PSA apparaît presque logique : spécificité 100% Citroën, cette suspension coûte cher, non seulement à mettre au point mais également, selon le groupe, à entretenir. En outre, statistiquement parlant elle intéresse de moins en moins les acheteurs. A l’heure où le groupe a besoin d’économiser sur les moindres dépenses pour pouvoir assurer sa survie, cette spécificité ne se justifierait donc plus.

 

En réalité une mise à mort ?

 

En réalité, l’hypothèse selon laquelle cette suspension ne se vendrait plus est à prendre avec des pincettes. L’Hydractive III+ est aujourd’hui réservée aux finitions hautes de la C5. Cette dernière étant apparue il y a bientôt 6 ans, il est logique, sinon obligé, qu’avec le tassement des ventes, les finitions où l’Hydractive est de série se vendent de moins en moins. En outre, le système se vend de moins en moins parce que non seulement l’offre a été restreinte à l’extrême mais aussi parce que depuis quelques années le constructeur ne communique quasiment plus du tout sur l’Hydractive. A l’heure où les constructeurs n’ont jamais autant misés sur les technologies de pointe et les qualités dynamiques de leurs voitures, ce paradoxe apparaît presque étonnant de la part d’un groupe comme PSA.

 

http://i56.servimg.com/u/f56/14/88/53/89/psa-re10.jpg

Depuis quelques temps, une pétition circule pour protester contre l'abandon de la suspension hydropneumatique. Avec son abandon, c'est en effet la dernière spécificité, preuve de son savoir-faire, et une part importante de l'histoire de Citroën qui va s'éteindre.

Publié dans Citroën

Commenter cet article

bruno 19/09/2016 07:28

possesseur d'une C5 , il apparait que la C5 ne demande pas d'e ntretient contrairement au anciennes versions.
Mon modèle 240000 km a eu des problèmes de triangle mais pas de suspension.
Au changement de modèle, plus d'hydractive, plus de Citroên.
Tant pis

Lefebvre 28/03/2016 00:20

Citroen est le constructeur le plus innovant de l'histoire automobile..., la suspension hydropneumatique est une merveille de confort et tenue de route.., CITROEN N'EST PAS PEUGEOT..!!! Que restera-t-il de Citroën..?? Des modèles banales sans intérêt ..?!! Il est même navrant que cette suspension ne soit pas sur les C4..!!!!

BRETHES 15/09/2015 08:42

J'achetais CITROEN spécifiquement pour le système de suspension : si l'abandon se confirme, je changerai de marque automobile.

webdealauto 15/04/2015 12:02

C'est quand même dommage qu'une telle innovation, un vrai coup de génie, disparaisse comme ça !

orlhac 03/02/2015 21:40

abandon hydractive une hérésie car le plus beau fleuron du savoir faire FRANCAIS