Bye-bye Chevrolet en Europe

Publié le par Futura

Après Daewoo il y a quelques années, le groupe General Motors va supprimer à nouveau une marque du marché européen : Chevrolet. La disparition de la marque en Europe deviendra effective à la fin de l'année 2015, la fin de 11 années de vaches maigres.

http://i56.servimg.com/u/f56/14/88/53/89/autowp10.jpg

Bref historique

Souvenez-vous, à la fin de l'année 2004, G.M annonçait la fin de la marque Daewoo en Europe. La marque était remplacée par Chevrolet, avec un but : s'octroyer davantage de parts de marché en Europe en profitant de la bonne image de la marque américaine. Problème : à l'époque, Chevrolet n'a pas de modèles dans sa gamme américaine susceptibles de satisfaire les attentes des européens. Dans un premier temps, la marque s'est donc simplement contentée d'apposer son logo sur les ex-Daewoo, le temps de créer de nouveaux modèles...

Ainsi, les ex-Daewoo Matiz, Kalos, Lacetti et Nubira devinrent du jour au lendemain des Chevrolet, sans aucun changement esthétique. Pour tenter d'insuffler une touche américaine, la célèbre Corvette vint pendant un temps tenir compagnie à ses sœurs coréennes. Avec la crise économique et la quasi-faillite de G.M, Corvette deviendra ensuite une marque.

En 2008 arrive la fameuse Cruze, la world car de G.M. En Europe, elle remplace les Lacetti et Nubira puis se décline par la suite en 5 portes et en break. La Cruze annonce un changement de stratégie de la part de G.M. Les modèles ne seront plus conçus exclusivement pour le marché européen, ils devront pouvoir être vendus dans le monde entier. En 2009, après moult restylages plus ou moins réussis, la Matiz rend son dernier souffle. Elle est remplacée par la Spark, qui sera ensuite distribuée aux Etats-Unis. Puis, en 2010, l'Aveo est enfin renouvelée et se décline désormais en berline 5 portes ou tricorps. Arrivent ensuite successivement les Orlando et Malibu avec toujours ce même objectif : élargir la gamme et attirer de nouveaux clients.

Pour dynamiser un peu l'image de marque et réaffirmer son identité américaine au milieu de tous ces modèles majoritairement produits en Corée du Sud, Chevrolet introduit la nouvelle génération de Camaro, en septembre 2011. Pour la rendre concurrentielle, la firme l'importe à un tarif canon : 43 000€ en version de base, un tarif imbattable pour un coupé V8. Peu de temps après, la Corvette fait son grand retour dans la gamme Chevrolet.

Las, malgré tous ces modèles les ventes de Chevrolet en Europe ne décolleront pas vraiment, restant sous la barre des 200 000 ventes par an. En 2012, Chevrolet occupe à peine 1% du marché européen. Pire, la concurrence de Chevrolet affecte Opel, déjà en grandes difficultés. La direction de G.M tranche : Chevrolet va disparaître du marché européen.

Et après ?

La fin de la marque Chevrolet en Europe marque le retour en grâce d'Opel. Le groupe G.M estime que la meilleure façon de redresser sa situation financière en Europe reste de promouvoir les marques Opel et Vauxhall.

Dans le même temps, le groupe essaiera de développer la marque Cadillac, qui a elle aussi beaucoup de mal à exister entre les géants du haut de gamme européen. Pour cela, la marque va élargir son réseau de distribution et recevoir de nouveaux modèles dans les années à venir.

Précisons pour finir que si Chevrolet se retire du marché européen, les modèles de niche comme la Corvette continueront d'être importés.

Publié dans Chevrolet

Commenter cet article