Les dernières 2cv

Vous voulez me laisser un commentaire sur cette page ? Cliquez ici.

 

Etant donné qu'Over Blog ne souhaite pas avoir des articles de plus de 13 000 caractères, la suite et fin de l'histoire de la 2cv se poursuivra donc ici. Ci-dessous les liens pour ceux qui arrivent directement ici et qui souhaitent connaître l'histoire complète de notre Deuche nationale.

 

L'historique complet de la 2cv berline

L'historique complet de la 2cv camionnette

 

Les années 1980 marquent le dernier rebond de la 2cv. Après 30 ans de carrière, celle-ci se refait une jeunesse grâce au jeu des séries limitées. Ainsi arrivèrent successivement les Charleston, 007, France 3, Dolly, etc. Ces différentes versions relançaient à chaque fois l'intérêt de la 2cv et retardaient sans cesse ce qui allait devenir inévitable. Malgré les nombreux contre-feux, il apparaît en effet que la 2cv séduit de moins en moins. Ses tarifs, élevés du fait qu'elle soit en grande partie montée à la main puisque l'ancienneté de sa conception ne permettait pas une automatisation complète de sa ligne de montage, sans compter que cela impliquerait d'importants coûts, placent la 2cv face une concurrence nettement plus moderne, emmenée par les Fiat Panda, Lada Samara ou encore Seat Ibiza.

Certes, la 2cv conserve ses fidèles tandis que sa bouille légendaire représente à elle seule un argument de vente, il faut toutefois admettre que l'on trouve désormais mieux, moins cher et nettement plus équipé ailleurs. C'est d'ailleurs au même problème qu'est aussi confrontée sa grande rivale de Boulogne-Billancourt, la Renault 4, elle-aussi sur le déclin.

 

A la chute des ventes s'ajoute d'autres gros problèmes à commencer par celui de la sécurité. Conçue à une époque où on ne parlait pas encore de sécurité passive, la 2cv c'est un châssis sur lequel viennent se greffer la caisse et le moteur. Malgré des évolutions, la petite Citroën est complètement dépassée et ne répondra bientôt plus aux normes imposées par l'Europe.

Autre problème, celui de la polution. A bout d'évolution, le bicylindre de la 2cv ne passera plus non plus les normes. Dès janvier 1993, toutes les voitures neuves devront recevoir une injection électronique ainsi qu'un pot catalytique.

Il faudrait donc que Citroën investisse massivement pour remettre la 2cv aux normes et lui permettre de poursuivre sa carrière. En 1986, 56 000 2cv seront produites. C'est mieux qu'en 1985 mais loin des 90 000 modèles vendus 6 ans plus tôt. Investir massivement dans une voiture sur le déclin serait un non sens.

Sans solutions alternatives pour sauver la 2cv, PSA n'a plus le choix. Le 23 mars 1987, décision est prise de cesser de la produire. Pendant la durée de passage de témoin entre la 2cv et la toute nouvelle AX (qui remplace les Visa/LNA), Citroën va limiter les coûts en arrêtant les chaînes de production françaises et produisant des 2cv à l'étranger. Le 29 février 1988, l'ultime 2cv française, une 2cv6 Club, sort des chaînes de l'usine de Levallois Perret, qui ferme ses portes.

http://i15.servimg.com/u/f15/14/88/53/89/usine310.jpg

D'une certaine façon, la 2cv Dolly annonce la fin de règne de la 2cv, en scène depuis 35 ans. Son succès ne sauvera pas la plus connue des voitures françaises.

http://i15.servimg.com/u/f15/14/88/53/89/usine311.jpgLa traditionnelle photo de famille pour célébrer la fin d'une époque. La 2cv quitte les chaînes de montage de l'usine de Levallois Perret le 29 février 1988, après presque 40 ans de production. Elle va aller finir sa carrière sous le soleil portugais, à l'usine de Mangualde.

http://i15.servimg.com/u/f15/14/88/53/89/usine312.jpgLa fermeture de l'usine de Levallois met un terme à la carrière industrielle française de la 2cv. Pour limiter les coûts, on transfert la production au Portugal.

L'arrêt de fabrication de la 2cv en France se solde par la disparition de la 2cv6 Club et la réduction de la gamme à deux uniques modèles : la Spécial ou la Charleston. En 1989, la 2cv reçoit une ultime évolution : sur la Charleston la gouttière reçoit un cerclage chromé.

http://i15.servimg.com/u/f15/14/88/53/89/autowp18.jpgLa Charleston de 1989 est toujours d'actualité chez Citroën. Son tarif la place toutefois face à l'AX 5 portes ou Renault Supercinq, des voitures bien mieux équipées, plus modernes et plus habitables. La 2cv vit ses derniers mois de production.

L'annonce de la continuité de la fabrication à l'usine de Mangualde permet simplement à Citroën de gagner du temps et d'apaiser les rumeurs. 80 berlines 2cv sortent chaque jours des chaînes de montage. La qualité de fabrication de ces dernières 2cv marque un recul, avec un acier peu résistant, mal traité et qui se corrode relativement vite.

Le 30 mars 1990, PSA annonce officiellement la cessation de la production de la 2cv à l'été 1990 (la vidéo est à regarder ici).

 

La fabrication de la 2cv cesse donc définitivement le 27 juillet 1990. Ce jour-là, la 5 114 961e 2cv sort des chaînes. Il s'agit d'une Charleston gris cormoran et gris nocturne, cette même couleur que Pierre Boulanger avait rêvé pour "sa" 2cv en 1948.

Loin de tirer sa révérence, la 2cv reste encore à ce jour une voiture très appréciée sur le marché de l'occasion au point que les tarifs ont tendance à atteindre des sommets depuis quelques années. Il n'empêche qu'à l'heure actuelle, elle reste encore la Citroën la plus produite de l'histoire, loin devant les Citroën GS et C3.

 

http://i15.servimg.com/u/f15/14/88/53/89/produc10.jpgUsine Citroën de Mangualde - 27 juillet 1990 : on assemble la caisse et le châssis de la dernière 2cv produite. Une page importante de l'histoire de l'automobile se tourne.

http://i15.servimg.com/u/f15/14/88/53/89/produc11.jpgPeugeot n'avait pas réussi à la faire disparaître en 1980. C'est donc sa petite soeur, l'AX que l'on voit derrière, qui va se charger de faire oublier la 2cv à partir de 1990. Elle y parviendra mais encore aujourd'hui, amateurs, journalistes et clients réclament le retour d'une nouvelle 2cv.

http://i15.servimg.com/u/f15/14/88/53/89/produc12.jpg16h30 : la dernière 2cv sort de l'usine sur un air de fanfare. Achetée par le directeur de l'usine de l'époque, elle est aujourd'hui la propriété d'un passionné de la Deuche qui la conserve précieusement.

 

Régulièrement annoncé, son retour au catalogue est un arbre qui cache une forêt de soucis tant sa conception simple, sa silhouette légendaire et sa simplicité associé à une grande fiabilité seront difficiles à reproduire sur un modèle entièrement nouveau. Espérons que Citroën finira toutefois par s'en donner les moyens. Après tout, Fiat, Mini et Volkswagen n'ont t-ils pas ressuscités eux aussi les vieilles gloires du passé ?

 

Années 2cv berline 2cv fourgonnette  2cv 4x4 Total
1949 876    
1950 6.196     6.196
1951 14.592 1.696   16.288
1952 21.124 7.711   28.835
1953 35.361 13.121   48.482
1954 52.791 19.197   71.988
1955 81.170 23.940   105.110
1956 95.864 23.859   111.723
1957 107.250 31.431   138.681
1958 126.332 37.631   163.963
1959 145.973 50.058   196.031
1960 152.801 57.724 20 210.545
1961 158.659  56.639 274 215.752
1962 144.759 54.191 112 199.062
1963 158.035 55.775 87 213.897
1964 167.419 64.994 138 232.551
1965 154.023 59.211 35 213.269
1966 168.357 55.817 27 224.201
1967 98.683 55.281   153.964
1968 57.473 51.545   109.018
1969 72.044 53.259   125.303
1970 121.096 46.485   167.581
1971 121.264 62.074 1 183.339
1972 133.530 64.592   198.122
1973 123.819 68.357   192.176
1974 163.143 64.325   192.176
1975 122.542 44.821   167.363
1976 134.936 54.533   188.929
1977 132.458 52.721   185.179
1978 108.825 12.647   121.472
1979 101.222 2.535   103.757
1980 89.994 135   90.129
1981 89.472 30   89.502
1982 86.060     86.060
1983 59.673     59.673
1984 54.923     54.923
1985 54.067     54.067
1986 56.663     56.663
1987 43.255     43.255
1988 22.717     22.717
1989 19.077     19.077
1990 9.954     9.954
Total 3.867.932 1.246.335 694 5.114.961

 

Mais comment étaient fabriquées les dernières 2cv ? Cette vidéo, découverte par hasard sur Internet, vous donne quelques éléments de réponse.

 

Vous voulez me laisser un commentaire sur cette page ? Cliquez ici.