Cure de jouvence pour le Peugeot 2008

Publié le par Max

Après la 208 restylée il y a quelques mois, voici le nouveau 2008. Un modèle qui change finalement assez peu par rapport à la Phase 1, vendue à plus de 550 000 exemplaires depuis ses débuts en avril 2013.

Cet éternel concurrent du Renault Captur et du Citroën C4 Cactus s'offre donc une face avant remodelée. Au programme, une nouvelle calandre à pointillés horizontaux, des feux assombris et surtout un lion qui quitte le capot pour revenir sur la calandre, ce qui permet de faire remonter le bouclier plus haut qu'auparavant. Pour accentuer le côté baroudeur, l'auto s'offre aussi des élargisseurs d'aile noirs.

Du caractère ! Voilà ce qu'apporte le restylage du 2008. L'abandon de la calandre flottante au profit d'une calandre à lamelles modernise la face avant et offre au final un style plus abouti à l'ensemble.

Le restylage ne change rien au profil de la voiture ... ou presque. Le détail qui tue : auparavant, le jonc chromé passait sous le rétroviseur, faisait un S et se terminait au bout de la portière. Maintenant, ce S est noir.

A l'arrière, les nouveautés font plus discrètes puisque le 2008 reçoit simplement de nouveaux feux, avec la griffe caractéristique des dernières production du lion.

Comme sur sa sœur 208, le restylage est minime pour la face arrière.

A l'image de la citadine du lion, les changements à l'intérieur sont quasiment inexistants et seul change l'équipement. La fonction Mirror Screen (MirrorLink et Apple Carplay) fait son apparition tandis que les désormais traditionnels Active City Brake (freinage automatique à moins de 30 km/h) ou caméra de recul sont désormais de la partie.

Sous le capot, la boîte EAT6 fait son apparition sur le 1.2 PureTech 110. L'offre essence et diesel initiale, régulièrement modernisée depuis le lancement, est reconduite sans changement.

Au rayon des finitions, à l'image de la 308, la gamme s'enrichit d'une étonnante GT Line, à l'esprit évidemment haut de gamme. Au menu : jantes Eridan de 17 pouces ; coques de rétros et jonc de calandre noirs, logos GT Line et à l'intérieur un pédalier aluminium, des surpiqures rouges et un cerclage led rouge habillant les compteurs.

En GT Line, le 2008 se la joue chic et sportif. Pour les non-initiés, il sera néanmoins difficile de le reconnaître dans la rue...

En bonne Peugeot, voilà un des rares moyens de distinguer d'entrée de jeu un 2008 en finition GT Line...

Le restylage gomme les défauts du 2008 sur le plan de l'équipement et harmonise son style sur la future gamme du lion dont le premier représentant sera la seconde génération du 3008. Les qualités d'origine demeurent : belle présentation, châssis dynamique et sens pratique avec un coffre au volume tout à fait convenable de 440 litres.

On attend avec impatience la réaction de Renault, qui doit également présenter son nouveau Captur sous peu. Quant au cousin C4 Cactus, le restylage du SUV Peugeot l'éloigne un peu des standards de la catégorie faute d'équipement. Espérons que Citroën corrige rapidement le tir sur la Phase 2...

Publié dans Peugeot

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hightech Privee 14/03/2017 10:40

Il y a une sacrée marche en terme de carrure entre le 208 et le 2008 ! Mais c'est dans l'ère du temps, quand on voit que même Dacia donne des allures de SUV à sa Sandero ;)

Alex 19/02/2016 11:09

Il est super ton site